Défaite à Floirac : se reprendre et arrêter les cadeaux

Battus à Floirac (28-19), les Auscitains ne devront pas commettre les mêmes erreurs qu’en Gironde, dimanche prochain, au match retour, pour espérer décrocher la qualification.

Cette première confrontation avec un représentant de la très relevée poule 1, était un avant-goût de la Nationale 2. Floirac était annoncé gaillard devant, adepte des cocottes, c’est exact, les Auscitains l’ont constaté, mais attention, pas insurmontable pour autant. Floirac possède également des cavaliers qui savent jouer simple et surtout savent mettre de la vitesse. A ce jeu, le RCA a su répondre 70 minutes durant avec abnégation, vaillance et construction. Il faut se rappeler qu’à 10 minutes du terme de ce match aller, Auch menait au score 19-18 grâce au combat de tous. Il restait dix minutes, le moment où seule l’efficacité à outrance doit être un leitmotiv, surtout dans ce genre de rencontre par matchs aller et retour. Peut-être, justement cette opposition bordelaise quasiment domptée par un RCA qui avait su monter son curseur en qualité, laissa-t-elle les esprits auscitains vagabonder vers des envies de large, de rugby total car le rugbyman possède dans son ADN cette envie irrépressible de jouer. C’est ce genre de désirs qui font faire des choses incroyables et souvent folles. Certainement à la 70e, la fatigue faisait son effet mais les Floiracais la ressentaient tout autant sans aucun doute. Ceux qui suivent le RCA sont conscients que la saison a été dure, éprouvante pour les corps avec un grand nombre de blessés. Pourtant, il ne faudra pas se cacher derrière l’infirmerie. Tout ce magma de raisons invoquées explique ou n’explique pas les attitudes, les choix de relancer sous ses propres poteaux alors qu’il suffit de dégager, même contre le vent, qu’il faut repousser l’adversaire et faire souffler son équipe qui souffre. Cette semaine, le staff et les joueurs devront se parler et analyser les erreurs qui ont tant mis en colère Greg Menkarska. Comprendre est la clé parce qu’il y a la possibilité, la place de récupérer les 9 points de différence et se qualifier. Le combat, l’humilité, la simplicité, la cohésion seront les ingrédients d’une qualification possible.

Article et photo - DDM

LogosBasSite